Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 11:48

A ma grande surprise, j'ai découvert hier dans "On n'est pas couché" que trois hommes à priori non sexistes restaient toutefois très macho! Et pas n'importe lesquels: Franz Olivier Giesberg, Aymeric Caron et...Laurent Ruquier himself!!

 

Lors du Flop Ten, l'une des nominées se trouvait être Rachida Dati à propos du jugement de reconnaissance en paternité de sa fille.

Et là, stupeur! Emportés par la personnalité de la "demanderesse", nos trois compères se sont livrés à l'étalage de propos très sexistes stigmatisant ces femmes qui feraient des enfants dans le dos à de pauvres mâles qui seraient victimes de leur physique (dixit Aymeric Caron) et de la duplicité de ces partenaires sans vergogne qui leur feraient croire contrôler leur fertilité sans le faire!!

 

Ces bons moments passés (notamment sur l'utilisation ou non de la capote sans même rappeler que ce préservatif lutte aussi contre les MST), je vous invite à réfléchir au fondement de cette loi qui n'est pas l'instrument de vengeance féministe ultime que vous avez dénoncé.

 

La recherche en paternité permet de protéger les femmes (mais surtout les enfants qui en sont issus) qui se sont engagées dans une liaison "sérieuse" basée sur l'amour et qui se sont retrouvées abandonnées par leur "homme" pris d'une incontrolable envie de fuire une grossesse même si elle était initialement prévue.Les hommes ont pourtant de tout temps eu le véritable pouvoir sur la reproduction et la paternité jusqu'au pouvoir suprême: la fuite!!! Pour information, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de "coup d'un soir" qui se retrouvent devant le juge sauf si l'homme est une personnalité. (Mais justement le fait d'être une personnalité devrait être synonyme de responsable et donc de ne pas semer à tout vent....)

 

Messieurs auriez-vous tenu les même propos si l'on vous avait parlé d'une femme ayant connu une liaison avec un homme ne voulant pas reconnaitre sa paternité? Votre bonne conscience vous aurait fait vous élever contre "ce salaud inconséquent!" Si je rajoute que la pauvre femme est sans ressource, pleurs immédiats dans toutes les chaumières!

 

A propos de la procédure, il faut que la femme soit très motivée pour entamer ce marathon et aller jusqu'au bout. Car elle peut être confrontée à des pressions financières pour abandonner alors que bien souvent il s'agit de remplacer sur un acte de naissance "né de père inconnu" par une notion de reconnaissance du père.

 

Je me permet aussi de vous poser une simple question: si vous étiez vous-mêmes confrontés à cette  convocation du juge pour réaliser un test ADN et que vous soyez à 100% sûr de ne pas ête le géniteur, que faites-vous? Moi, je l'avoue je serai même partisan de devancer l'appel! L'innocence évite de craindre un tel jugement. Alors oui je considère que eu égard aux moyens modernes disponibles, le refus de se soumettre au test ADN vaut reconnaissance de responsabilité. Et n'oublions pas qu'avant de demander ce test, le juge évalue les autres arguments de la demande (devant établir l'existence d'une relation entre l'homme et la femme).

 

Donc NON, définitivement NON, vos arguments de samedi soir ne sont pas recevables. Vous pouviez éventuellement glauser sur le montant de la pension demandée mais pas sur le fond du jugement rendu.

Partager cet article

Repost 0
Published by citoyen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des chroniques d'un citoyen.over-blog.com
  • : Billets d'humeur, réactions à ce qui nous entoure, échanges avec vous
  • Contact

Liens